3096m… au sommet des Aiguilles Rouges !

Moniteur : Max

Participants : Elisa, Gaëlle, Hervé, Fred et Benoit

Aujourd’hui on a décidé d’aller chercher le soleil. Mais il est haut, il va falloir grimper au dessus de 2500m. Max confirme donc une sortie que l’on a tous envie de faire depuis longtemps : le Buet !

Son sommet culmine à 3096m, le plus haut des Aiguilles Rouges. Il va nous falloir gravir les 1800m de deniv’ qui nous en sépare.

Benoit, alias Pinpin, nous a fait le plaisir de nous rejoindre aujourd’hui (Pour enfin voir le Buet parait-il 😉

A 9h30 les peaux sont collées et on commence une montée à travers la foret au dessus de Vallorcine (Bernard, pas de trace de ton ski, on a guetté 😉 . Le sentier est pour l’instant plutôt doux.

   

Puis la montée sérieuse commence. On enchaîne les conversions dans une neige excellente. Pour l’instant le brouillard prédomine mais quelques éclaircies nous laissent entrevoir à quel point ce qui nous entoure est beau. L’ambiance est mystique.

Au premier col (Salenton) on ne voit pas à 50m. On croise des skieurs en descente qui nous disent que çà souffle là-haut. Mais on est une bande d’optimistes, et après avoir quand même échangé sur nos prévisions de « fin du monde » 😉 on décide d’aller le chercher ce soleil.

   

C’est à environ 2600m qu’il fera sa vraie apparition. Les jambes commencent à être lourdes. Mais nos guides ont su nous imposer un rythme plus lent pour qu’on tienne jusqu’au sommet.

Les conversations sont plus espacées, le souffle un peu plus marqué. La neige change mais ça y est, on voit le sommet ! Nous y serons vers 14h. Nous sommes tous heureux d’être là-haut ! Quelle vue ! Quel sentiment de liberté.

   

Des accolades, un thé chaud, on enlève vite les peaux pour redescendre pique niquer un peu plus bas.

La descente, un régal ! De la neige fraiche qui marque nos visages d’un large sourire. Mais il va falloir retrouver la brume épaisse. Max passe en éclaireur, il faut rester vigilant, on évolue sous / sur des falaises parfois piégeuses. On se régale quand même, jusqu’à retrouver le chemin qui longe la rivière, puis nos voitures.

  

Comme dirait Marie, à qui on a beaucoup pensé aujourd’hui, encore une journée qu’il aurait été dommage de ne pas passer les skis aux pieds !

 

 

 

Posted in Blog Rando, Retour sur les sorties.

5 Comments

  1. waouah !!!!
    72h après on s’y croirait encore
    belle , très belle sortie bien …..retracée
    belles photos
    belle ambiance
    beaux belles participant(es)
    Que du bonheur

  2. Hello a tous ;
    Bravo pour cet exploit , vous auriez pu nous rapporte du soleil en bas
    Vous nous avez permis de nous évadez de notre travail
    A bientôt

Comments are closed.